menu

l'Europe s'engage à Mayotte

Les fonds européens : une opportunité pour les projets mahorais !

AccueilZoom surRapport d’évaluation de la notoriété de la notoriété des fonds Européens et de l’union Européenne auprès des Mahorais

Les actualités

Rapport d’évaluation de la notoriété de la notoriété des fonds Européens et de l’union Européenne auprès des Mahorais

Publié le 05 février 2020 dans la rubrique Information EUROPE

OBJECTIFS DE L’ETUDE

  1. Mesurer l’attachement des mahorais à l’Europe
  2. Evaluer la connaissance de l’engagement de l’Europe à Mayotte
  1. 4 objectifs opérationnels :
  • Les connaissances de la population sur l’Union Européenne à Mayotte
  • Constitution une base de données fiable
  • Connaitre l’avis des mahorais sur l’intervention de l’U.E. à Mayotte
  • Suivre l’évolution des indicateurs sur la période 2014-2020
  1. 3 enjeux
  • Etude de l’impact de l’U.E. à Mayotte
  • Evaluation et suivi des indicateurs pour mesure et ajustement
  • Suivi de l’information des mahorais sur les financements européens.

 

TABLEAU DE BORD SYNTHTISANT LES 8 QUESTIONS POSEES A LA POPULATION

En 2019, l’attachement à l’Europe est en nette progression et cela se traduit par une amlioration de l’opinion de la population mahoraise à l’égard de leur appartenance à l’U.E. Cette avance place désormais MAYOTTE, sur cet item, au même niveau que la Réunion et la Métropole selon les sondages de 2013 (les derniers en notre possession) Il est à noter que l’intérêt des mahorais, pour les questions européennes, reste stable alors même qu’une progression notable est constatée, dans l’attachement à l’Europe (de 59 à 67 %), à l’égard de l’appartenance à l’U.E. (de 17 à 38 %), de la connaissance des fonds européens (de 35 à 67 %), de la connaissance des projets financés en région (de 46 à 67%) et enfin de l’impact des actions financées par les fonds sur la vie quotidienne (de 40 à 76 %).

S’AGISSANT DE L’ATTACHEMENT A MAYOTTE,  A LA FRANCE ET A L’EUROPE

  • La quasi-totalité des mahorais est attaché à Mayotte (9 sur 10), dont une grande majorité se disant très attaché (79%). Ces résultats sont nuancés par le fait que les jeunes semblent les moins attachés à leur territoire
  • En comparaison, l’attachement à la France, bien qu’important, est plus modéré puisque seuls 4 mahorais sur 5 se disent attachés, et 1 sur 2, très attachés.
  • Une progression notable dans l’attachement des Mahorais à l’Europe est palpable en 2019 avec 2 tiers de ces derniers qui se disent très attachés. Les hommes et les mahorais de 30 à 39 ans sont ceux qui montrent le plus d’engouement à l’attachement à l’Europe, les femmes et les jeunes étant les moins enclins à cet attachement, toutes raisons confondues.

Une augmentation est à relevée dans l’attachement à l’Europe (38 % en 2019  contre 17% en 2018)

QUANT A L’INTERET POUR LES QUESTIONS EUROPEENNES – AVANTAGES ET INCONVENIENTS

  • Les mahorais portent un intérêt modéré, mais stable, à l’appartenance de la France à l’Union européenne. Ils restent partagés pour moitié entre avantages et inconvénients de cette appartenance. En effet, si on compare 2018 à 2019, l’augmentation de la part des mahorais trouvant plus d’avantages que d’inconvénients à cette appartenance est de + 21 pts et seulement 3 sur 10 estiment que cette appartenance présentent plus d’inconvénients, soit – 15 pts qu’en 2018.
  • Il est à noter que les hommes sont les plus attachés à l’Europe et sont aussi les plus convaincus des avantages à l’appartenance de la France à l’Europe.

Les mahorais ont compris l’importance de l’appartenance de la France à l’U.E. et, par voie de conséquence, leur propre appartenance à l’U.E. à travers les actions grand public menés. L’information doit absolument se vulgriser afin de maintenir cette avancée et que l’Europe fasse partie intégrante de la vie des Mahorais.

ZOOM SUR L’INFORMATION RELATIVE AUX PROJETS SOUTENUS PAR L’U.E

Le manque d’intérêt pour les questions européennes émane également d’un sentiment de manque d’information sur les projets soutenus pas l’UE : la moitié des Mahorais s’estiment en effet TRES mal informés sur ces projets, un chiffre en hausse par rapport à 2018 (+12 pts).

Toutefois, il est à noter, qu’alors même que l’étude montre une évolution par rapport à l’attachement à l’Europe (67% au lieu de 59), un avis favorable quant à l’appartenance à l’U.E. (38% au lieu de 17), une connaissance des fonds européens qui a évoluée (67% au lieu de 35), une connaissance des projets financés en augmentation (67% au lieu de 46) ainsi qu’un impact des actions financées par les fonds sur la vie quotidienne reconnu (76% au lieu de 46), la moitié des mahorais estime quand même être très mal informé sur les projets.

QU’EN EST-IL DE LA CONNAISSANCE ET LA NOTORIETE DES FONDS EUROPEENS ?

  • Elle est en nette progression par rapport à 2018. En effet, 2 Mahorais sur 3 prétendent connaitre au moins l’un des 5 fonds, soit une augmentation de + 32pts. Et parmi les fonds, le FEDER reste le plus connu (43%), suivi du  FEADER (39 %), puis le FEAMP (38 %) et enfin, le FSE (35 %).

 

Pour cette question, on peut noter + 32 % d’augmentation en 2019. l’évidence de la notoriété du FEDER est due au fait que ce fonds touche au visible : barge, région, usine de dessalement, hôpitaux, infrastructure, etc., en un mot, tout ce qui a attrait, de façon général, à la vie quotidienne du Mahorais.

 

QUELLE SOURCES D’INFORMATION SUR LES FONDS EUROPEENS ET QUELLES NOTORIETES DES PROJETS FINANCEE

  • Comme 1ère source d’information, devant toutes les autres, le mahorais, conformément à l’idée répandue, privilégie la télévision.
  • Pour la notoriété des projets financés, ils citent, spontanément, un projet financé par l’U.E.

En tête : l’aménagement du réseau routier et la formation sont ceux cités en priorité par 1/3 des sondés. En revanche, seuls 2 Mahorais sur 3 disent savoir que des projets ont été financés par l’U.E à Mayotte, un chiffre  en nette progression par rapport à 2018 (+ 21 pts).

PARLONS MAINTENANT DE L’IMPACT DE L’INVESTISSEMENT DE L’UNION EUROPEENNE DANS LA VIE QUOTIDIENNE DES MAHORAIS

  • 3 mahorais sur 4 déclarent ressentir l’impact des investissements européens à Mayotte dans leur vie quotidienne. Ce chiffre est en nette progression par rapport à 2018 passant de  40 à 76 %.

LES FONDS ET LA JOURNEE DE L’EUROPE

  • Les Mahorais n’ont pas en mémoire la date de l’arrivée des fonds européens à Mayotte. En effet, 4/5 déclarent ne pas savoir, 1/10 les datant à partir de 2013 ou aux alentours de cette année là et 8%, à partir de 2015 ou après. Ils n’arrivent pas non plus à se souvenir de la date anniversaire marquant la journée de l’Europe (1%), soit le 09 mai

LE POLE EUROPE PALLIERA CE MANQUEMENT PAR DES ACTIONS MARQUANTES PRÉVUES POUR LE JOLI MOIS DE L’EUROPE EN MAI

partagez ce contenu

sur facebook sur twitter sur linkedin par email imprimer