menu

l'Europe s'engage à Mayotte

Les fonds européens : une opportunité pour les projets mahorais !

AccueilProjets et bénéficiairesProjet Essor

Les projets

Projet Essor

Montant financé :
546 770 €
sur 643 259 €
FSE

84.999953362414% du projet financé

Thématique : Économie sociale et solidaire - ESS

Bénéficiaire : CRESS de Mayotte ➜ fiche bénéficiaire

Description du projet :

« Le projet ESSOR s’articule autour d’une action de soutien et d’appui aux structures visant au développement, à la professionnalisation, la qualification et la structuration des acteurs de l’ESS et de l’offre d’insertion. Au travers de cette action unique et innovante, cinq activités opérationnelles répondent aux objectifs d’inclusion active et de lutte contre la pauvreté du projet :

 

Activité 1 : Soutien à l’insertion de publics en difficulté dans les marchés publics et privés

Activité 2 : Accompagnement dans les Quartiers Prioritaires de la Ville à la consolidation des entreprises de l’ESS avec une attention particulière portée aux SIAE

Activité 3 : Appui à l’éclosion de projets dans le domaine de l’ESS en faveur de l’Insertion par l’Activité Économique et de l’inclusion active

Activité 4 : Promotion des actions d’Insertion par l’Activité Économique et du modèle ESS

Activité 5 : Identification des entreprises de l’ESS, études sectorielles et études d’impact de l’ESS et des actions d’Insertion par l’Activité Économique (IAE)

 

L’ensemble de ces activités répondent aux critères d’éligibilité définis dans l’Objectif Spécifique de la Fiche Action 10.3. :

« – Soutien à la professionnalisation, la qualification et la structuration des acteurs de l’ESS et de l’offre d’insertion (…)

– Soutien à la mise en place de dispositifs d’ingénierie, d’appui méthodologique et de conseil permettant l’éclosion de projets dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, notamment favorisant l’innovation sociale

– Actions de soutien et conseil engagées pour accompagner le développement de structures concourant à l’inclusion active »

(Extrait de la Fiche Action 10.3 en ligne sur http://www.europe-a-mayotte.fr/)

 

L’action « Développement du territoire et inclusion sociale. », action unique du projet ESSOR vient en complément et ne se substitue pas aux accompagnements possibles dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) porté par la Boutique de gestion des entreprises (BGE).

 

Aujourd’hui, on relève à Mayotte 16 structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) dont 3 Associations Intermédiaires (AI), 7 Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) et 6 Entreprises d’Insertion (EI). Partant du constat que les dispositifs d’insertion sont limités par rapport aux besoins et qu’on note une absence de réseau territorial de l’Insertion par l’Activité Économique (IAE), la CRESS relève l’importance de jouer sur les deux leviers du développement de l’offre d’insertion et du développement d’une large partie de l’ESS qui contribue à l’inclusion active et à la lutte contre la pauvreté.

 

Malheureusement, celles-ci restent aujourd’hui fragiles au regard de leur modèle économique qui ne leur permet d’assurer une pérennité et une continuité dans leurs actions. D’ailleurs ayant une faible visibilité sur les leviers et les freins de développement économique et d’inclusion social, il est actuellement difficile pour les SIAE de se positionner de manière stratégiques sur des filières porteuses. Enfin, elles restent encore trop méconnues du public bénéficiaire et des partenaires institutionnels ce qui dénote d’un manque de communication stratégique.

Et c’est là tout l’intérêt du projet ESSOR au travers de son action de « Développement du territoire et (d’)inclusion sociale. » les 5 activités de l’opération viennent répondre pleinement à ces problématiques identifiées. En effet, le projet ESSOR propose un outil d’insertion au service des SIAE, des accompagnements à la consolidation ou à l’éclosion de structure, une promotion du modèle pour améliorer la visibilité institutionnelle et publique et enfin des études sectorielles pour comprendre et améliorer le positionnement stratégique des structures.

 

Pour la CRESS, l’insertion par l’activité économique, secteur de l’économie sociale et solidaire permet d’apporter des réponses concrètes par rapport à des problématiques identifiées comme la lutte contre les exclusions et les inégalités sanitaires, sociales, économiques et culturelles. Mais même si la Loi de l’ESS a indéniablement apporté une reconnaissance et un cadre à l’ESS (et in fine à l’IAE), de nombreuses évolutions restent à amorcer :

–    par les acteurs de l’ESS dans l’IAE pour qu’ils s’emparent de leurs enjeux communs ;

–    pour les partenaires afin de changer les idées reçues et que des partenariats durables se construisent ;

–    pour que le grand public et plus particulièrement les jeunes majeurs en grande difficulté et les personnes très éloignées de l’emploi, puissent trouver un cadre d’engagement personnel et professionnel en adéquation avec leurs aspirations soit en accédant à l’emploi, soit en créant le leur (création de structure). »

partagez ce contenu

sur facebook sur twitter sur google plus sur linkedin par email imprimer