menu

l'Europe s'engage à Mayotte

Les fonds européens : une opportunité pour les projets mahorais !

AccueilProjets et bénéficiairesAménagement d’une parcelle d’élevage avicole

Les projets

Aménagement d’une parcelle d’élevage avicole

Montant financé :
309 063 €
sur 588 691 €
FEADER

52.500038220391% du projet financé

Thématique : Agriculture

Date de mise en œuvre : mars 2016

Bénéficiaire : SAS AVIMA ➜ fiche bénéficiaire

Description du projet :

Type d’opération 4.1.1 « Modernisation des exploitations agricoles et des groupements d’agriculteurs »:

Les systèmes de production mahorais connaissent à l’heure actuelle des contraintes fortes de production. Parmi elles, figurent le manque d’équipement des exploitations (absence de bâtiment, travail du sol manuel) qui freine la production et la commercialisation des produits et accentue la pénibilité du travail. L’enclavement des parcelles représente également un point de blocage majeur pour la production et la commercialisation des produits agricoles : l’accès aux parcelles est aggravé par le mauvais état et l’impraticabilité des pistes en saison des pluies.
Il s’agit donc de soutenir les investissements dans les bâtiments, les équipements et les infrastructures pour aider les exploitations ou les groupements d’agriculteurs à se structurer et s’équiper afin d’améliorer leur performance économique et garantir leur viabilité. Elle est complétée pour les exploitations agricoles par un accompagnement des agriculteurs dans leurs projets via les dispositifs PGE pour des demandes d’aide publique supérieures à 20 000€, PDE ou PDPE pour des demandes d’aide couplées respectivement à des demandes d’aide à l’installation et au développement des petites exploitations.
L’aide à la modernisation permet également aux agriculteurs et aux groupements d’investir dans des outils de transformation qui permettent une meilleure valorisation des productions agricoles. Les produits transformés et/ou commercialisés doivent relever de l’annexe I du traité (c’est-à-dire produits agricoles), à l’exclusion des produits de la pêche et doivent être produits à Mayotte au moins à hauteur de 50%.
Le dispositif intervient, d’autre part, dans le financement des investissements de plantations de cultures pérennes qui améliorent la performance globale de l’exploitation. Il vise à financer les investissements matériels et immatériels concernant notamment :
–  L’implantation de matériel végétal visant à réduire l’utilisation des intrants chimiques et phytosanitaires et/ou de la ressource en eau (culture principale pérenne et cultures associées pérennes le cas échéant)
–  La réalisation de projets de plantation de cultures pérennes s’inscrivant dans des projets de diversification des activités agricoles
L’objectif est de soutenir plus particulièrement les exploitations de jeunes agriculteurs récemment installés et les investissements collectifs réalisés par des groupements au travers de la mise en place de taux d’aide plus élevés. La mesure favorise également les démarches innovantes : les porteurs de projet sont incités à inscrire leurs projets dans une démarche collective de recherche et d’innovation dans le cadre du Partenariat Européen d’Innovation (PEI).
Ce type d’opération s’inscrit dans le cadre du plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE).

partagez ce contenu

sur facebook sur twitter sur google plus sur linkedin par email imprimer