menu

l'Europe s'engage à Mayotte

Les fonds européens : une opportunité pour les projets mahorais !

Accueil

Ouverture de la piste Ouangani sud

Type d’opération 4.3.2 « Renforcement et amélioration de la voirie rurale à vocation agricole et forestière »:

La densité de routes et de pistes est faible à Mayotte, rendant l’accès aux zones rurales difficile. De nombreux agriculteurs doivent porter à dos d’homme leur récolte sur plusieurs kilomètres avant d’accéder à une route ou un chemin carrossable. D’autre part, l’ouverture de pistes forestières est indispensable à la lutte contre les incendies.
Cette opération vise ainsi à renforcer le réseau de pistes pour desservir les zones agricoles enclavées et les zones forestières et à améliorer le réseau existant souvent en mauvais état et impraticable à la saison des pluies. Les objectifs du dispositif sont ainsi en cohérence avec les objectifs du SDAARM qui vise à lever le verrou de l’enclavement des zones de production.
En zone agricole, il s’agit de créer, de moderniser ou de réhabiliter des voiries existantes ouvertes à la circulation du public, et ainsi de faciliter l’accès aux parcelles, la mécanisation du travail et/ou la commercialisation des produits, et par conséquent de contribuer à améliorer les résultats économiques des exploitations.

Lutte contre les espèces végétales envahissantes à Mayotte

Le type d’opération 7.1.1 vise à développer tous les outils permettant de garantir une protection et gestion durable des espèces et des milieux naturels terrestres, ce qui comprend la réalisation de plans de gestion et de protection de ces espèces et milieux et des actions de production de connaissances liées à la réalisation de ces plans. Ces objectifs sont en cohérence avec les objectifs fixés dans le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) actuel, qui sera révisé dans le Schéma d’Aménagement Régional de Mayotte en cours d’élaboration.

Aménagement des forêts départementales des monts Dziani Bolé et Hachiroungou

Etude et rédaction du plan d’aménagement des forêts départementales des Monts Dziani Bolé et Hachiroungou

Illustration

© ONF

Le Plan de développement rural de Mayotte, outil de mise en œuvre du FEADER, permet le financement par l’Europe des plans de gestion des forêts publiques (mesure 7.1.1 : Plans de gestion et de protection des espèces et des milieux forestiers et autres milieux naturels)

Le plan d’aménagement présenté concerne les Forêts départementales des Monts Dziani Bolé et Hachiroungou situées au Nord Ouest de l’île. Ces forêts, d’une superficie de 592,77 ha présentent des enjeux de gestion multifonctionnelle :

  • Préservation de milieux naturels relictuels de l’étage humide comprenant de nombreuses espèces indigènes nécessitant la mise en place de réserves biologiques
  • Gestion agroforestière des zones occupées
  • Transformation des plantations réalisées en essences exotiques sur les padzas (badlands) par des essences indigènes
  • Accueil du public avec des sentiers de randonnée.

Le plan d’aménagement, à partir d’inventaires et d’analyse des milieux, permet de préciser les enjeux et fixer des objectifs et proposer un plan de gestion adapté à ces enjeux.

 

partagez ce contenu

sur facebook sur twitter sur google plus sur linkedin par email imprimer