menu

l'Europe s'engage à Mayotte

Les fonds européens : une opportunité pour les projets mahorais !

AccueilQuel fonds européen pour mon projet ?T.O 8.1.1 Mise en place et entretien de surfaces boisées

Les programmes

T.O 8.1.1 Mise en place et entretien de surfaces boisées

Des surfaces forestières importantes ont disparu au cours des dernières décennies à cause de défrichements illégaux et, dans une moindre mesure, d’incendies.
Le type d’opération 8.1.1 « Mise en place et entretien de surfaces boisées » a pour objectifs de :
1. Permettre aux propriétaires et gestionnaires des forêts publiques de reboiser les terrains dégradés (zones défrichées ou incendiées) relevant du régime forestier afin de recouvrer l’intégrité des massifs forestiers et d’assurer une continuité écologique entre les zones naturelles, répondant ainsi aux besoins identifiés suivants :
– Préservation et restauration des espaces forestiers et autres espaces naturels dans le cadre d’une gestion planifiée et durable
– Préservation de la ressource en eau
– Lutte contre l’érosion et préservation de la fertilité des sols
2. Appuyer les propriétaires privés qui souhaitent développer une activité sylvicole à but économique, répondant ainsi au besoin suivant :
– Soutien à la création et au développement d’entreprises
Le type d’opération 8.1.1 contribue à la priorité 4 de l’Union pour le développement rural et aux objectifs transversaux Environnement et Changement climatique.
Il soutient dans le cadre de projets de boisement de terres agricoles et non agricoles :
1. La plantation de nouvelles forêts et surfaces boisées ;
2. La compensation pour l’entretien de la surface boisée.
Aucune aide n’est accordée au titre de la plantation d’arbres pour la formation de taillis à courte rotation, d’arbres de Noël et d’arbres à croissance rapide pour la production d’énergie.
Dans les cas d’accrus naturels, les coûts de mise en place seront subventionnés seulement sur les zones ou des plantations additionnelles sont requises. Toutefois, l’ensemble de la zone boisée, quelle que soit l’origine des arbres, peut bénéficier des frais d’entretien, si l’entretien est régulier.
Dans les cas où, en raison de conditions environnementales ou climatiques difficiles, notamment la dégradation de l’environnement, la plantation d’espèces ligneuses vivaces n’est pas susceptible de conduire à la mise en place d’une couverture forestière telle que définie dans les OFDM, il est possible pour le bénéficiaire d’établir et de maintenir une autre couverture végétale ligneuse.

Le bénéficiaire est tenu d’assurer le même niveau de soins et de protection que celui dispensé aux forêts.
Le bénéficiaire s’engage à :
1. Protéger et prendre soin de la forêt pendant au moins la période de soutien à l’entretien, soit 12 ans. Cela comprendra l’entretien et les éclaircies appropriées dans le cadre du futur développement de la forêt aussi bien dans celui de la régulation de la concurrence avec la végétation herbacée et la prévention du développement de matériel inflammables en sous-bois ;
2. Pour les espèces à croissance rapide, abattre les arbres plantés après 8 ans et avant 20 ans Type de soutien

Contacts

partagez ce contenu

sur facebook sur twitter sur google plus sur linkedin par email imprimer